« Vous ne rêvez pas » avec ses phrases courtes et banales glanées sur les magazines, les journaux utilisent les codes des  affiches publicitaires que nous croisons en voiture, à pieds en vélo, en ville à la campagne, en montagne à la mer, en voyage. Pop et punk, inscrites en lettre d’imprimerie sur fond rose fluo, les textes et les images saturées mettent en jeu des stéréotypes sur le monde et la société.

Comme des supers pouvoirs d’achats, « Vous ne rêvez pas » est une proposition pour prendre de la distance sur les injonctions, les slogans qui influences nos rêves, nos vies, nos habitudes, nos sourires, nos imaginaires.

Ces slogans concis et agressifs adossés à mes images sont une invitation à un événement acidulée, à une expérience parfois dérangeante qui viendrait bouleverser le message initiale et devenir langage.

« Vous ne rêvez pas » nous renvoient à nous-mêmes, à lever la tête à s’interroger sur les « modèles » préconçus, pouvant petit à petit engendrer des clones, une perte de l’identité individuelle au profit d’une identité de masse.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *